Utilisation d'un Tour

Usinage deux par deux

9 Mars 2010 , Rédigé par serge79 Publié dans #usinage spécial

Vous avez plusieurs exemplaires d'une même pièce à réaliser.

Important :
Les dimensions et le modèle de pièce indiquées dans cet article, sont données uniquement à titre d’exemple, sachez seulement que c’est la méthode qui est intéressante. Sachez aussi qu’avec cette méthode, il vous est possible d’obtenir des pièces n’ayant que 0,5 mm, voir moins d’épaisseur.

D = 24 mm
d = 20 mm
L = 12 mm

Vous allez donc procéder différemment que si vous n'aviez qu'une seule pièce à usiner.

Une méthode parmi d’autres, c’est d’usiner les pièces deux par deux.
C’est à dire que vous allez usiner les pièces dos à dos, appelé aussi usinage 2 par 2.

Vous allez usiner en premier une rondelle de Ø 25 mm épaisseur 10 mm avec un point de centre d’un côté, qui vous servira de plaque d’appui, avec la poupée mobile.

appui
Vous allez ensuite préparer des pièces D = 25 mm, d = 18 mm (brut de perçage) et pour la longueur 27 mm, (12 mm x 2 + la largeur de l’outil à tronçonner pour exemple 2 mm + 1 mm) soit un total de 24 + 2 + 1 = 27 mm

Si la matière première est du tube, vous aurez l’opération de perçage en moins.
1/ si la matière première est pleine, vous percez au Ø 18 mm sur une longueur de 28 mm et vous tronçonnez à la longueur de 27 mm.

Vous répétez l’opération pour obtenir le nombre nécessaire.

0.2
2/ vous placez la pièce, en mors doux ou dans une bague fendue, avec une butée en longueur environ 12 mm.

1.2
Avec un outil à aléser, avec lequel vous pouvez aussi dresser la face avant ou un outil à aléser dresser sur lequel vous avez réalisé un affûtage à 45° sur la partie arrière de l’outil, vous allez réaliser l'usinage suivant.
Pour la réalisation du chanfrein avec l’outil à aléser dresser, comme vous allez l’utiliser de l’autre côté de l’axe, n’oubliez pas d’inverser le sens de rotation.

2 outils
Vous usinez la face avant,  le Ø inter sur une longueur de 13 mm, et vous faites l’ébavurage de l’angle d’entrée de l’alésage.

2.2
3/ après avoir fait cette opération sur un seul côté de chaque pièce, vous faites la même chose de l’autre côté

3.2
4/ après avoir réalisé tous les alésages, dressage de chacune des face avant et l’ébavurage de l’angle, vous pouvez tronçonner les pièce en deux.
Vous pouvez mettre un axe fixe dans le mandrin de la poupée mobile, qui vous servira à récupérer la pièce sans avoir à y mettre les mains et éviter aussi que la pièce ne tombe dans le bac.

4.2
5/ mettre les pièces à longueur 12 mm, en y faisant l’ébavurage de l’angle d’entrée de l’alésage avec un outil à charioter coudé sur lequel vous aurez pris soin de détalonner

charioter coudé 1
6/ vous allez préparer un mandrin lisse Repère 1, vous avez déjà préparé la plaque d’appui Repère 2.

5.2
7/ vous assembler ces deux pièces, mandrin lisse et plaque d’appuis, pour réaliser l’usinage sur ces deux pièce du Ø sur lequel viendra l’alésage de la bague, avec le minimum de jeux maxi 0,02 mm et sur une longueur de la pièce moins 0,5 mm soit 11,5 mm.

6.2
8/ vous êtes maintenant en mesure de terminer le Ø exter des toutes les pièces

8.1
Cette opération peut être faite avec un outil à charioter coudé, pour l’ébavurage des angles de la pièce vous pouvez ainsi le réaliser avec le même outil, quitte à plonger légèrement dans le mandrin lisse et la plaque pour l’autre côté, vous prendrez un repère sur le traînard pour retomber chaque fois dans la même plongée pour chacune des pièces.

Vous avez aussi la possibilité d'utiliser un mandrin expansible que vous pouvezz voir ICI, mais l'investissement est très important.

Commenter cet article

Atelier usinage Belgique 31/01/2014 10:10

C'est très pédagogique! Bravo!

serge.79 03/03/2014 08:46

Bonjour
Merci pour l'intérêt que vous portez à ce modeste blog.
Venant d'une entreprise comme la votre, cela équivaut à une reconnaissance par ses paires.
Cordialement
Serge

Sandrine 25/02/2013 11:48


je tiens à vous féliciter pour le travail formidable que vous effectuer à travers ce blog.

serge79 25/02/2013 19:08



Bonsoir


Merci pour l'intérêt que vous portez à ce modeste blog, où je ne fais que transmettre ce que j'ai appris des autres et des établissements où j'ai travaillé, avec quelques bidouilles personnelles.


Cordialement


serge



Jean-Paul Leroux 21/10/2010 07:54



Bonjour, améliorant mes connaissances avec vos posts (merci), je me suis permis de vous citer dans un post sur le site usinages.com dont il me semble que vous êtes membre.


J'espère ne pas avoir commis d'impair.


 


Cordialement



serge79 21/10/2010 08:58



Bonjour


Merci pour l'intérêt que vous portez à ce blog.


Pas de problèmes pour avoir indiqué mes coordonnées sur Usinage.com, bien aucontraire, puisque le but est de partager ses connaissances.


Mais à quel propos, dans quelle rubrique, quel post?


Cordialement



Jean Claude (Looping) 09/03/2010 18:34


Bonsoir Serge.

Ce 'truc de métier' répond à pas mal d'interrogations qui n'ont donné qu'un montage vraiment 'à la gomme' que j'ai réalisé pour une pièce dans ce genre!

Simple et efficace. Bien expliqué.
Encore, d'autres!

Jean Claude


serge79 10/03/2010 08:21


Bonjour Jean Claude
J'ai essayé de prendre en compte les remarques faites, au sujet  de l'article Réaliser une bague de faible épaisseur.
Je suis en train de reprendre les explications de cet article afin qu'il soit plus lisible.
Merci pour tes remarques, cela va dans le bon sens et profite certainement à d'autres.
Amicalement
serge