Utilisation d'un Tour

Affûtage des forets

9 Janvier 2010 , Rédigé par serge79 Publié dans #Outils en Acier Rapide

Les forets hélicoïdaux

Les forets hélicoïdaux ou mèche américaines sont de loin les outils les plus utilisés sur le tour.

Leur robustesse, la conservation de l’angle de pente d’affûtage, quel que soit le degré d’usure, et la facilité de ré-affûtage les font justement utilisés pour tout perçage rapide.

Description

La partie de tout foret américain est constituée de la façon suivante :

a alpha) : angle de pointe du foret

a et b : longueurs des arêtes de coupe

 

 

Affûtage correct :

angle alpha’ doit être égal de chaque côté, et a = b

a/ Les arêtes de coupe ou lèvres du foret, déterminées par l’intersection des rainures en hélice avec la surface de dépouille.

Ces deux arêtes de coupes forment, à l’extrémité du foret, un angle alpha de pointe dont la valeur doit se situer entre 116° et 120°. Le calibrage parfait du trou réalisé exige que ces deux arêtes de coupe aient rigoureusement la même longueur et la même inclinaison par rapport à l’axe de l’outil.

b/ L’âme, qui et la partie centrale pleine laissée par l’exécution des deux rainures. L’épaisseur de cette âme, croissant avec l’augmentation du diamètre de l’outil, est un obstacle sérieux à sa pénétration dans le métal. Pour y remédier, vous aurez intérêt à moucher l’extrémité de cette âme en pratiquant deux petits meulage d’amincissement.

c/ Les listels, qui sont des surfaces de guidage non dépouillées, assez étroites pour éviter le serrage du foret dans le logement qu’il réalise. C’est sur les parois du trou que les listels s’appuient pour réaliser le guidage de l’outil. C’est également sur eux que les instruments de mesure s’appliquent pour en fournir le diamètre.

d/ Les rainures, taillées en hélice dans la partie cylindrique du foret servent  à sa lubrification et à l’évacuation des copeaux. Leur inclinaison par rapport à l’axe de l’outil fournit l’angle de pente d’affûtage dont la valeur de 25° à 30° correspond à la coupe moyenne des métaux usuels.

Le pas de l’hélice d’un foret américain est d’environ six fois son diamètre.

Pour l’affûtage de l’outil, vous pouvez utiliser :

Un rapporteur d’angle et un réglet pour la mesure de l’arête de coupe

raporteur dangle

 

Un calibre spécifique

calibre foret

 

Un réglet

Pour ce dernier, la méthode est très simple, il suffit de mesurer les longueurs de chaque arête de coupe ensuite de mesurer de la longueur de la pointe formée entre le listel et l’arête de coupe et un point quelconque, symétrique de chaque côté, du foret.

controle foret

 

a = b et L = L’

Différentes orientations des faces de dépouille.

dépouille

 

alpha : angle de dépouille

1/ Mauvais affûtage : angle de dépouille trop faible, risque de talonnage.

2/ Bon affûtage : alpha voisin de 130°.

3/ Mauvais affûtage : angle de dépouille trop important, risque d’engagement.

Il faut donc :

1° Angle de pointe voisin de 118°, Trop petit, cet angle accentuerait la fragilité de l’extrémité de l’outil et, trop grand, il s’opposerait à sa pénétration rationnelle dans la matière.

2° Arêtes de coupe rigoureusement de même longueur afin de réaliser un trou sensiblement égal au diamètre du foret.

3° Arêtes de coupe également inclinées permettant, d’une part, le partage de l’usinage et évitant, d’autre part, le désaxage de l’outil

Défauts et qualités de perçage

défaut de perçage

 

1/ Arêtes de coupe inégalement inclinées exagérée de l ‘une d’elles, trou ayant tendance à glisser.

2/ Arêtes de coupe d’inégale longueur, agrandissement du trou. *

3/ Arêtes de coupe inégale et inégalement inclinées, diamètre du trou plus grand que celui du foret et risque de glissement

4/ Arêtes de coupe égales et également inclinées, trou parfait au diamètre du foret.

* Il peut être intéressant dans certain cas, d’utiliser ce moyen pour avoir un trou un peu plus grand que le foret, en effet certaine matière tel que le bronze d’aluminium par exemple, on tendance à se resserrer lors de l’usinage, et donc il y risque que le foret se coince dans la matière.

Foret spéciaux

Certains forets spéciaux ont la particularité de posséder, en arrière des listels, des cannelures d’arrivée d’huile jusqu’aux arêtes coupantes. D’autres, plus perfectionnés, portent de petits tubes soudés dans des rainures hélicoïdales, ces derniers exigent l’utilisation de douilles spéciales de raccordement pour permettre l’arrosage en période de travail.

Les perçages profonds exigent, en effet, une lubrification intense alliée à une évacuation rapide des copeaux.

Pour le perçage des laitons et des bronzes, on utilise couramment des forets à cannelures droites évitant l’engagement de l’outil, l’angle de pente d’affûtage étant purement et simplement supprimé.

Pour le perçage des métaux légers, des forets hélicoïdaux spéciaux sont prévus avec un angle d’hélice de 42° conforme à l’usinage de l’aluminium et de ses alliages. Dans ce cas, l ‘angle de pointe de l’outil prendra la valeur de 140°.

Important :

Si vous désirez faire un avant  trou, le diamètre de celui ci ne doit jamais être plus important que l’âme du foret du trou final, cela pour éviter que ce dernier ne s’engage pendant l’opération.

D’autre part :

Si vous désirez faire un perçage très précis, il faut dans ce cas là, faire un premier trou d’un diamètre inférieur de 0,5 mm environ et pour qu’ensuite votre foret usine parfaitement à la dimension, faire un léger rayon à l’angle du foret formée entre le listel et l’arête de coupe.

foret rayon

 

De bonnes explication sur l'affûtage en vidéo ICI

Commenter cet article

foret metal hss 26/10/2015 09:15

Bonjour pour le perçage profond, quel type de lubrifiant conseillez-vous ? (graisse, etc..) Louis.P

serge79 26/10/2015 22:49

Bonsoir
Merci pour l'intérêt que vous portez à ce modeste blog.
Non pas de graisse, les copeau colleraient et donc ne serait mal évacués.
De l'huile soluble tout simplement, mais il faudra dégager très souvent le foret, pour permettre d'évacuer les copeaux plus facilement.
Bon travail.

Angelo 14/11/2014 19:51

Rien à dire c'est parfait

Métallier Claude 01/12/2013 14:23

super!!!

serge.79 02/12/2013 10:31

Bonjour Claude et Marc
Merci pour l'intérêt que vous portez à ce modeste blog.
J'espère que vous prenez beaucoup de plaisir à usiner des pièces sur votre tour.
Cordialement
serge

bruneaux marc 01/12/2013 16:20

merci d'apprecier ce travail

bruneaux marc 01/03/2011 19:38



retraité depuis 10 ans prof de mécanique générale puis MSMA j'aurais aimé avoir toutes ces infos    bravo