Utilisation d'un Tour

La vitesse de coupe

23 Février 2010 , Rédigé par serge79 Publié dans #les bases de l'usinages

La vitesse de coupe
Pour le tournage, la vitesse de coupe est le chemin parcouru en mètres par minute, par un point placé sur le diamètre extérieur de la pièce. Ce que l’on appelle en usinage “vitesse de coupe” correspond en cinématique à la vitesse circonférentielle uniforme, elle est régie par la formule suivante :
formule 1
vitesse de coupe
La vitesse est donc une distance dans une unité de temps.
Le choix des vitesses de coupe dépend des facteurs suivants :
• De la matière à usiner
généralement, plus la matière est tendre, plus la vitesse est élevée.
• De la nature de la matière de l’outil de coupe
• Du genre d’usinage

Ébauche, finition, tournage, filetage … etc…
• De la profondeur de passe
Plus la quantité de matière est importante moins la vitesse de coupe est grande.
• De la forme de la pièce et de sa fixation, du serrage de l’outil de coupe
La rigidité du montage de l’outil de coupe ainsi que le bon serrage de la pièce (tenir compte de la forme pour des raison de déformations) ont une influence sur les vitesses de coupe.
• Du lubrifiant
Une abondante lubrification permet d’augmenter la vitesse de coupe
• Du type de machine
Une machine robuste peut supporter des vitesses de coupe plus élevée par rapport à une machine de construction plus légère.

Partant de la formule générale de la vitesse de coupe Vc = ∏ x d x n, pour l’usinage, on l’utilise sous une forme transformée. Ceci permet de déterminer la fréquence de rotation n.

formule 2
Ou bien n peut être défini à la lecture d’un diagramme, disponible sur la plus par des machines

diagramme
L’avance

avance par tour
En tournage, l’avance est le déplacement en millimètre de l’outil pendant un tour de la pièce. C’est aussi l’épaisseur du copeau.
Comme pour le choix de la vitesse de coupe, le choix des avances dépend de la matière à usiner, mais aussi de la profondeur de passe, nature du métal de l’outil de coupe, l’état de surface à obtenir…etc…

tableau
Les chiffres indiqués dans ce tableau correspondent à des valeurs moyennes.

Commenter cet article

Youcef lp 19/12/2016 08:46

Bonjour...
J'ai un problème avec mon tour numérique EMCO TURN55, alors que le point de réfèrence de la machine est désparu, je peux pas résoudre ce pb , si vous pouvez m'aider SVP..et merci

MOUSSA traore 24/06/2015 11:20

Tres bien?

chevaliernoir 15/09/2014 17:53

N'étant pas tres sur de moi, je me demandais s'il y a un intérêt (hormis le temps) de faire une ébauche profonde puis une passe de finition, et non pas de nombreuses passes de 0.2, par exemple.
Merci

serge 79 16/09/2014 11:48

Bonjour
Effectivement une ébauche est toujours intéressante, et plus pragmatique dans la réalisation d'une pièce.
La profondeur de passe pour une finition est aussi dépendante de la machine, sa puissance, il est évident que sur un tour type professionnel, et comme je l'ai toujours pratiqué pendant l'erxercie de mon métier je faisais des passes de finition de 0,5 mm.
Par contre sur le tour que je possède "minilor" là effectivement les passes de finitions sont plus petites, puisque c'est plutôt une machine qui ne permet de faire des passes importantes, bien que cela dépend aussi de la matière à usiner.
Il faut toujours faire des essais, cela permet de connaître les possibilités de la machine.
J'espère avoir répondu à votre question.
Cordialement
Serge

sivadier 10/06/2014 07:56

Bonjour, je travaille actuellement dans une société qui usine que de la matière plastique. J'aurais voulu savoir si il existait des abaques assez fiable en fraisage et dans lequel des essais ont pu être réalisé.
Merci. Dans l'espoir d'une réponse sincere salutations

soumia 13/07/2014 14:08

merci a vouus

alan 25/10/2013 08:10

bonjour serge,je suis actuellement en formation à l'afpa mareille en tourneur sur machine conventionnelle et numérique depuis le une semaine et je trouve votre site intéressant et tres pratique merci !!

serge 26/10/2013 08:30

Bonjour
Merci à vous aussi pour l'intérêt que vous portez à ce modeste blog.
Et je vous souhaite aussi beaucoup de satisfaction dans ce métier.
Cordialement
Serge

Delaby 02/09/2013 18:46

Bonjour,
c'est sans aucun doute très intéressant pour des "pros" qui font de la production, et du tournage, un métier...
J'ai fait un métier où le tournage était indispensable, mais sans besoin de production...Je suis presque un autodidacte, mais, j'ai quand même eu un "maitre" qui lui était un pro..., Amateur, collectionneur dans le modélisme
j'ai fini par en faire mon métier, maintenant, je suis retraité, et je continue à m'amuser avec un tour...En fait je n'utilise guère que deux ou trois outils et que deux vitesses, ( 140 T/m et 600 T/m, hélas mon tour ne descend pas en dessous 50 T/min m'aurait bien arrangé pour diamètre dépassant 100mm )
Je ne vous cache pas que mauvais en mathématique, si j'avais du aborder les formules, ci-dessus, je n'aurais sans doute jamais acheté de tour, ni fait pendant plus de 25 ans du tour toute la journée...
Si je vous dis cela, ce n'est pas pour rejeter ces belles équations qui on sans doute leur utilité pour, produire, produire et encore produire....Mais, il faut aussi penser aux amateurs et futures amateurs, qui pourraient être rebutés par tout cela, et se priver du plaisir de faire des pièces, voir des modèles réduits, bref, s'amuser....
Je ne conteste aucunement votre Blog, d'ailleurs très bien fait, Mais je pense qu'il aurait été souhaitable d'ajouter qu'on peut très bien tourner sans s'occuper de toutes ces formules..Je tourne sans arrosage, sans huile de coupe, avec des outils Hss que j'affûte de mon mieux, sans aucun doute, avec des angles de coupe qui sont loin d'être les bons ( je fais quand même une différence entre les outils, pour l'acier, et ceux pour le laiton ou la fonte) je ne fais pas de copeaux bleus, mais je fais, je construis et j'ai même eu une médaille d'or pour un modèle de machine à vapeur Corliss à "lame de Sabre" Il reste un vieux site sur google qui vous donnera une petite idée de ce que je faisais, vous le trouverez en écrivant mon nom : Jean-Paul Delaby...
Actuellement, je construit, "au pif" un moteur à balancier avec un solénoïde de ma confection, comme ceux du milieux du 19ème...
J'ai lu que l'invention du tour remontait à 1400 avant JC ! pour tourner du bois, de l'os, de l'ivoire et de l'or, etc...
et quant on voit déjà ce qu'on faisait....ça donne à réfléchir sur la vitesse linéaire...
Merci de ne pas considérer mon commentaire, comme une critique, mais, juste une mise au point pour ceux qui veulent simplement s'amuser...Ils doivent être nombreux quand on voit tous les tours asiatiques qui sont sur le marché.
Bien cordialement, Jean-Paul Delaby

serge 26/10/2013 08:28

Bonjour
Merci pour l'intérêt que vous portez à ce modeste blog.
Et vous me confortez dans le jugement que j'ai sur la jeunesse, qui vivent un début de vie à l'opposé de ce que j'ai eu, sida, chômage, paye au smig, le temps partiel...
J'espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à pratiquer ce métier.
Cordialement
Serge

Patrice livet 21/10/2013 22:47

bonjour,

un simple petit commentaire pour vous encourager à continuer de nous transmettre vos connaissances. Nous (les jeunes qui préférons le travail manuel plutôt que la console de jeux vidéo) avons besoins de l'expérience et de l'altruisme de personnes comme vous, afin de nous emmener plus avant et aussi simplement, dans la découverte de ce monde passionnant qu'est le travail du métal... Merci pour cela.

Patrice Livet

PS: j'ai lu votre échange plus haut avec le monsieur retraité qui n'utilise que deux vitesses sur son tour. Ce monsieur si modeste dans ces écris est en fait un des meilleur restaurateur Français dans le domaine du modélisme et des machines anciennes à vapeur (Bateaux et Machines RADIGUET par exemple). Il est passé maitre dans cet art depuis de nombreuses années à tel point que certains fins connaisseurs de bateaux RADIGUET étaient incapable de faire la différence entre un Radiguet entièrement d'origine et un RADIGUET restauré par Mr Delaby. Je possède quelques modestes pièces de robinetterie vapeur usinées par ce monsieur, et ai rarement vu meilleure qualité de réalisation même chez nos maitres Anglais ou Allemands... voilà pour la petite histoire...

serge 04/09/2013 09:34

Bonjour
Oui les Anglais on une tout autre approche du partage, bien que je ne parle et n'écrit pas cette langue, je pratique la moto anglaises depuis un certain nombre d'année.
Pour la réalisation d'un blog, allez vous votre boite mail perso, je vous ai répondu.
Bonne journée
Cordialement
Serge

Delaby 03/09/2013 13:57

Merci Serge pour votre réponse...Ce que vous avez pu voir sur mon vieux site ( qui, n'avait pas été fait par moi !) est une petite face visible de l'Iceberg. Je ne me suis mis sur internet que 7 ans plus tard , en 2007 !!!...
Oui, c'est bon de savoir toutes ces informations, sans aucun doute très utiles pour certains...Moi, je dis simplement qu'elles m'auraient fait peur, tout comme j'ai mis plusieurs moi avant d'oser utiliser le Myford que j'avais acheté, tant, j'entendais parler dans ma Boutique STEAM de Paris de microns de pièces qui volent, etc...
Heureusement, j'ai trouvé un "Maitre" Jean Nayrole, qui a mis un coup de pied dans la fourmilière...!!
En gros, je voulais simplement dire qu'il n'est pas nécessaire d'avoir fait les 24h du Mans pour conduire une voiture....Oui, vous avez tout à fait raison, c'est à chacun de sentir et de découvrir, avec de bonnes bases, Après....J'en profite pour dire, justement que les Anglais ont à leur disposition des ouvrages didactiques , simples, très bien conçus pour les amateurs...Ceci n'existait pas en France, quand j'ai commencé en 73 !!! Et, ça n'avance guère...Eux ont la notion de club, d’entraide, Nous c'est à celui qui se gonflera le plus ....Le Coq gaulois est toujours d'actualité !...
J'aimerais bien savoir faire un aussi beau site que le votre....
Si vous aimez les modèles réduits de machines à vapeur, c'est avec plaisir que je vous montrerai d'autres photos, cependant, vous devrez me dire comment et où vous les adresser...
Bien Cordialement Jean-Paul.

serge 03/09/2013 12:21

Bonjour
Vous avez raison , mais il est tout de même bon de connaitre ces données, qui donnent une idée générale sur les bonnes façons d'usiner des pièces, et permettent d'espacer le temps entre les affûtages.
J'avoue personnellement ne pas calculer les vitesses lorsque je travaille, et cela depuis bien longtemps, de même que la vitesse de rotation dépend de la profondeur de passe et de la vitesse d'avance, qui peut être adaptée en fonction de ces paramètres.
Diminuer la vitesse de rotation et augmenter l'avance permet bien souvent d'avoir un copeau qui se casse et donc évite les serpentins qui sont toujours dangereux par exemple, mais il y a bien d'autres exemple, l'arrosage permet d'obtenir de bon état de surface, prolonge la durée des affûtages...
Ce métier à des règles de base, qui sont à connaître, mais la pratique nous oblige parfois à faire abstraction de ces règles, c'est à chacun de voir et d'apprécier ce qu'il lui est bon de faire, tout simplement.
J'ai eu la curiosité d'aller voir votre site http://sdpi.pagespro-orange.fr/delaby/home1.htm, et effectivement il y a des très belles choses que vous avez fabriqué, bravo.
Cela m'a permis d'apprendre qu'un alambiqué de moins d'un litre n'a pas besoin d'autorisation, si j'ai bien compris.
Bonne journée
Cordialement
Serge

Jacques 13/02/2013 11:25


merci pour toutes ces infos précieuses car concises, ouvertes et efficaces.


Oui, le site canadien est très bien...déjà consulté plusieurs fois, au hasard des recherches.


Bonne journée 

serge79 16/02/2013 11:08



Bonjour


Merci pour l'intérêt que vous portez à ce blog.


N'hésitez pas à me communiquer les sites intéressant, afin que les indiquer sur ce blog, pour que tous puissent en profiter.


Cordialement



Atelier de mécanique en Belgique 28/01/2013 17:17


Je trouve votre blog très intéressant! Vous partagez des informations utiles merci pour vos posts !

serge79 29/01/2013 09:28



Bonjour


Merci pour l'intérêt que vous portez à ce blog.


Je n'ai fais que transmettre ce que j'ai appris avec le temps mais aussi ce que ma transmi mes prof et les gens avec qui j'ai travaillé.


J'ai d'autres progets d'articles, mais je préfère attendre la migration vers la nouvelle plateforme, ce qui ne saurai tarder.


Bonne journée


Cordialement